Le commerce

Le commerce est, par son essence, satanique. Le commerce, c'est le prêté-rendu, c'est le prêt avec le sous-entendu : Rends-moi plus que je ne te donne.

Charles Baudelaire Citations Journaux intimes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !