Jean de LA FONTAINE

  • Démocrite et les Abdéritains

    Que j'ai toujours haï les pensers du vulgaire !
    Qu'il me semble profane, injuste, et téméraire ;
    Mettant de faux milieux entre la chose et lui,
    Et mesurant par soi ce qu'il voit en autrui !
    Le maître d'Epicure en fit l'apprentissage.

    Lire la suite

  • Les Loups et les Brebis

    Après mille ans et plus de guerre déclarée,
    Les Loups firent la paix avecque les Brebis.
    C'était apparemment le bien des deux partis ;
    Car si les Loups mangeaient mainte bête égarée,
    Les Bergers de leur peau se faisaient maints habits.

    Lire la suite

  • L'éducation

    Laridon et César, frères dont l'origine
    Venait de chiens fameux, beaux, bien faits et hardis,
    A deux maîtres divers échus au temps jadis,
    Hantaient, l'un les forêts, et l'autre la cuisine.

    Lire la suite

  • Les deux chèvres

    Dès que les Chèvres ont brouté,
    Certain esprit de liberté
    Leur fait chercher fortune ; elles vont en voyage
    Vers les endroits du pâturage
    Les moins fréquentés des humains.

    Lire la suite