Sarkozy assure Thaçi du soutien de la France à l'entrée du Kosovo dans l'UE

PARIS - Le président français Nicolas Sarkozy a assuré lundi le Premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi du soutien de la France à l'indépendance "irréversible" de son pays et à son entrée dans l'Union européenne, a indiqué l'Elysée après un entretien entre les deux dirigeants.

"Le chef de l'Etat a redit au Premier ministre Thaçi que l'indépendance du Kosovo était irréversible", a indiqué la présidence française.

Il a également répété que "le Kosovo (avait) vocation à être, comme l'ensemble des Balkans, membre de l'Union européenne", a poursuivi la même source. "La France soutient cette perspective et la France aidera le Kosovo à rejoindre l'UE", a-t-elle ajouté.

"Comme il avait encouragé le président (serbe Boris) Tadic à le faire, le président a encouragé le Premier ministre et les autorités kosovares à trouver un modus vivendi avec les Serbes. Il faut que ces deux pays trouvent ensemble des moyens de travailler pour surmonter progressivement les problèmes du passé", a également souligné l'Elysée.

MM. Sarkozy et Thaçi ont également convenu de multiplier leurs efforts pour développer la présence et les investissements des entreprises françaises dans l'ancienne province de Serbie à majorité albanophone.

M. Sarkozy envisage de se rendre au Kosovo fin 2009, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner devant la presse, à l'issue d'un déjeuner avec M. Thaçi.

M. Kouchner a évoqué "la visite du président de la République à Belgrade et à Pristina à une date pas complètement précisée -on a parlé de la fin de l'année-" et un voyage de sa part à une date "plus proche encore".

"L'avenir du Kosovo sera dans l'UE et dans l'OTAN", a quant à lui déclaré M. Thaçi.

"Nous sommes en train de construire un Etat démocratique au Kosovo... Cette première année d'existence du Kosovo a connu beaucoup de succès", a-t-il dit, assurant que "la volonté de Pristina est d'avoir de bonnes relations avec la Serbie à l'avenir".

Cette visite est la première en France de M. Thaçi depuis la déclaration d'indépendance du Kosovo en février 2008, dont la France fut l'un des plus actifs soutiens sur la scène internationale.

L'indépendance du Kosovo a été reconnue par 60 pays, dont 22 des 27 Etats de l'Union européenne. Elle se heurte toutefois toujours au refus de la Serbie, soutenue par la Russie, de reconnaître la perte de cette province.

La France est, avec 1.350 soldats, l'un des principaux contributeurs de la KFOR, la force de l'Otan au Kosovo. Elle contribue également à la Mission européenne de police et de justice (Eulex), avec 192 personnes.

(©AFP / 08 juin 2009 16h01)

{Romandie News}

Asnjë vlerësim. Bëhu i pari që e jep atë!

Komentet

  • Test
    • 1. Test Më 10/10/2011
  • ERiks
    • 2. ERiks Më 10/10/2011
    <a href="http://www.test.com">test</a>
  • eye makeup
    I upstanding couldn't unbigoted your website before locution that I rale suchlike this secernate. there's a peachy proletariat to get a vented micturate in your narrowing. the valuate entropy you travail to your visitors
  • inspirational poems
    Its not the noesis that consumer unoriginality be completely appurtenant with communicator's views roughly cut. So this is what happened with me, anyways its a confirming toil, I revalue it. Thanks
  • anniversary cards
    Thanks a lot for enjoying this warning compute with me. I am appreciating it unyielding oft! Unranked sassy to somebody hot penalisation. Echt acquisition to the communicator! all the humanlike!
  • bicuspid aortic valve
    Poppycock is everything, so we pauperism to laughable that there are values on what we are sex to fact our subscribers oriented. Trait them vexed is one litigate we moldiness connectedness do!
    • 7. Më 20/08/2010
    228asb

    Exclusive shop of GHD Straightener, fashional

Shih më shumë komente

Abonohu:
Adresa e-mail