Les Kosovars appelés aux urnes pour renouveler le Parlement

AFP - Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 07H00 (06H00 GMT) pour les élections législatives au Kosovo, le premier scrutin de ce type depuis la proclamation d'indépendance, en février 2008.
Quelque 1,6 million d'électeurs, dont 70.000 voteront pour la première fois, sont appelés à élire 120 députés au Parlement parmi 1.265 candidats proposés par 29 listes, dont sept albanaises et huit serbes. Vingt sièges du Parlement sont réservés aux minorités, dont dix aux 120.000 Serbes qui vivent au Kosovo, répartis entre des enclaves et dans le nord, limitrophe de la Serbie, où ils sont majoritaires. Les 2.280 bureaux de vote répartis dans 37 municipalités seront ouverts jusqu'à 19H00 (18H00 GMT). A Pristina, dès l'ouverture des bureaux, des dizaines de personnes âgées pour la plupart attendaient pour voter. Certaines, plus jeunes, voulaient voter avant de se rendre à leurs postes de travail. "Je me suis levé tôt pour aller voter car je voulais montrer que ne je ne suis pas satisfait de la manière dont le pays a été géré. La population a souffert pendant que les hommes politiques ont profité et cela doit s'arrêter", a déclaré à l'AFP Shaqir Zeneli, un ingénieur en construction de 39 ans. "Si ceux qui ont dirigé le pays jusqu'à présent gagnent à nouveau, la frustration se transformera en crise", a estimé de son côté Kreshnik Ahmeti, 21 ans, à sa sortie d'un bureau de vote de la capitale kosovare. Le taux de participation pourrait être un des éléments-clés de ce scrutin qui s'annonce très serré entre les deux principales formations, le Parti démocratique du Kosovo (PDK) du Premier ministre sortant Hashim Thaçi et la Ligue démocratique du Kosovo (LDK), dirigée par le maire de Pristina, Isa Mustafa. Selon les derniers sondages, le PDK est crédité de 30% des intentions de vote et la LDK de 28%. Le PDK et la LDK étaient partenaires dans le gouvernement de coalition sortant. Ces élections législatives sont anticipées en raison de la crise politique que traverse le Kosovo et qui a entraîné la chute du gouvernement. Le déroulement du scrutin sera observé par 170 observateurs du Réseau européen des observateurs d'élections (ENEMO) et surveillé par plus de 120 équipes diplomatiques sous les auspices de l'Union européenne (UE). La police du Kosovo devait mobiliser 6.000 hommes environ pour assurer le bon déroulement de ces élections, a annoncé la police dans un communiqué diffusé samedi à Pristina.
Asnjë vlerësim. Bëhu i pari që e jep atë!

Komentet

  • love quotes
    ë tij, dhe masakroi popujt e tjerë duke përfshirë edhe shqiptarët autokton në Kosovë;
  • love messages
    art attendaient pour voter. Certaines, plus jeunes, voulaient voter avant de se rendre à leurs postes de travail. "Je me suis levé tôt pour aller voter car je voulais montrer que ne je ne suis pas satisfait de la manière dont le pays a été géré. La population a souffert pendant que les hommes politiques ont profité et cela doit s'arrêter", a déclaré à l'AFP Shaqir Zeneli, un ingénieur en construction de 39 ans. "Si ceux qui ont dirigé le pays jusqu'à présent gagnent à nouveau, la frustration se transformera en crise", a estimé
Abonohu:
Adresa e-mail