Ensemble et Maintenant, agissons pour une Europe plus sociale et plus verte !

Ensemble et Maintenant, agissons pour une Europe plus sociale et plus verte !

Le dimanche 7 juin prochain, nous nous rendrons aux urnes afin d’élire les représentants des parlements régionaux ainsi que de l’Europe.


Engagée et active sur la liste ECOLO à l’Europe en 5ème place, je souhaite vraiment que nous prenions conscience ici et maintenant que nous devons prendre nos responsabilités !

 

è     Pourquoi suis-je candidate à l’Europe ? 

 

L’Union européenne compte aujourd’hui 27 pays amis (et bientôt encore plus) où 460 millions d’habitants parlent 23 langues nationales.

Cette union a commencé à se construire entre les citoyens il y a plus de 50 ans, après la deuxième Guerre mondiale. De nombreux pays dont l’Allemagne et la France, avaient été ennemies pendant la guerre, ont été les pionniers pour construire une Europe qui garantit la paix. La Belgique est l’un des six Etats fondateurs de l’Union européenne

 

Trop souvent, j’entends des citoyens jeunes et moins jeunes dirent que l’Europe ne sert à rien ! Or, vraiment le niveau européen est tout aussi important que les autres niveaux de pouvoirs. Si ce niveau nous paraît être lointain, les mesures et décisions prises au niveau européen influent les autres et notre quotidien.

 

è     Campagne européenne :

 

Les élections se dérouleront du 4 au 7 juin 2009 dans les 27 États membres de l’Union européenne et conformément au traité de Nice, 736 députés seront élus pour représenter l’ensemble des Etats membres.  La Belgique quant à elle, élira ses 22 députés européens dont des écologistes ! Vous trouverez la liste des candidats pour Ecolo en cliquant sur le lien : http://web4.ecolo.be/spip.php?article1192

  

 


è     Mes priorités :

 

1) Aider les jeunes à entrer dans la vie sociale et active : En effet, chercher et trouver un emploi, surtout dans le contexte actuel de la crise, trouver un logement, prendre sa place dans la vie active sont des parcours de plus en plus difficiles, il faut donc les aider.


2) Régularisation des personnes qui n’ont toujours pas les « papiers »: une loi verte avec des critères objectifs

 

STOP à l’arbitraire en matière de régularisation !!! Il est urgent d’agir et nous proposons ainsi une loi qui vise à établir une procédure et des critères de régularisation clairs et permanents.

 

3) Faciliter l’accès a l’emploi des populations précarisées :

 

è En combattant les pièges à l’emploi

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont pénalisées financièrement lorsqu’elles retrouvent un emploi! De très nombreuses familles monoparentales sont vouées au travail au noir au risque d’être pénalisés car la différence entre le salaire et le revenu de remplacement n’est pas assez élevée et constitue un frein à l’entrée ou au retour au travail.


è En menant des actions spécifiques vers les populations les plus fragiles

Lutter contre toute forme de discrimination, intervenir directement sur l’offre afin de permettre l’accès à l’emploi aux personnes précarisées, en permettant la rencontre avec les employeurs.


è En Stoppant la chasse aux chômeurs, on ne fait que reporter la problématique sur les CPAS !!

 

 

4) Individualiser les droits pour chaque personne

 

Par l’individualisation des droits sociaux qui permettrait à chaque adulte d’ouvrir des droits propres, indépendamment de sa situation familiale et de l’évolution de celle-ci grâce au paiement de la cotisation sociale individuelle.

 

5) Préserver et renforcer le modèle social européen

 

è Renforcer le dialogue social européen

Les partenaires sociaux européens doivent devenir des acteurs de premier plan dans la construction d’une Europe plus sociale grâce à leurs diverses actions : élaboration de conventions collectives européennes, par le renforcement de la négociation collective.


è Protéger et renforcer les services d’intérêt général

Seule une directive cadre permettra de définir ce que sont les services d’intérêt général et de limiter l’impact des règles de la concurrence sur ces services. Il s’agit par là de garantir le droit et la capacité des pouvoirs publics locaux, régionaux et nationaux de financer et de gérer ce type de services, dans un but de cohésion sociale et territoriale comme de protection de l’environnement ou de la diversité culturelle.

Pour Ecolo, cette directive-cadre sur les services d’intérêt général est plus que nécessaire. En l’absence d’une telle loi-cadre spécifique, les services publics risqueraient de tomber dans le champ d’application de la directive Services (ex-directive Bolkestein), tant décriée par les syndicats, par la société civile et par les Verts.

{ © Tout Droit Réservé : Nermin KUMANOVA }

Asnjë vlerësim. Bëhu i pari që e jep atë!

Komentet

    • 1. Më 20/08/2010
    228asb

    Exclusive shop of GHD Straightener, fashional
    • 2. Më 20/08/2010
Abonohu:
Adresa e-mail